Vous êtes ici

Christopher Shae

Région : 
Sahtu
Collectivité : 
Fort Good Hope
Type d'art primaire: 
Numero de téléphone 1: 
(867) 598-2084
Adresse: 
P.O. Box 57
Fort Good Hope, NT X0E 0H0

Histoire de l'artiste

Je sculpte principalement la pierre à savon et les bois d’animaux pour illustrer les histoires dénées qui font partie intégrante de ma culture. Ces histoires doivent être entendues. Je sculpte des légendes pour que ces histoires ne disparaissent pas. Nos aînés vieillissent et emportent les histoires avec eux; j’ai donc l’occasion d’entendre leurs récits et de les transformer en art pour que les prochaines générations connaissent les légendes de notre peuple.

Il y a certaines légendes ou histoires que je préfère sculpter. En ce moment, je travaille sur celle de Thunderbird (Oiseau-Tonnerre). Il régnait sur la rivière Ramparts à proximité des montagnes il y a longtemps quand les géants étaient encore là. Mon grand-père racontait les histoires de Thunderbird encore et encore. Quand nous allions dans le bois près de la rivière Ramparts, c’était totalement silencieux, on n’entendait même pas d’oiseaux. Selon la légende, Thunderbird a tué tous les animaux et s’en est pris aux gens et aux villageois. Un sorcier l’a alors suivi et l’a piégé en le faisant plonger dans la rivière. Il n’en est jamais ressorti.

Je me procure les bois dans la région de Fort Good Hope. S’ils sont fraîchement récoltés, il faut les laisser sécher au soleil pendant deux bonnes années. Sinon, comme l’intérieur est trop mou, il va commencer à pourrir; il est important d’être patient et de laisser la nature suivre son cours. Les bois qui sont tombés naturellement sont déjà secs et peuvent être sculptés le jour même.

Je commence par un travail de réflexion; je réfléchis beaucoup aux légendes. Mais je sculpte également des choses amusantes comme une petite dame aux cheveux longs qui atteignent ses pieds. Elle porte des lunettes de soleil et tient un poisson. J’ai aussi créé des petits garçons qui portent une casquette de baseball et tiennent un arc et des flèches.

L’œuvre qui me rend le plus fier est une sculpture dans un morceau de roche ordinaire de 20 livres. Ça faisait rire tous les autres artistes parce que c’était la seule roche que j’avais et les leurs étaient plus grandes. J’y ai sculpté l’œil du créateur. C’est un aigle qui descend en piqué avec un ange sur son dos. Sur sa queue il y a le cou d’un bélier; sur le côté de son cou une loutre en train de glisser, et de l’autre côté un loup hurlant. Sous la mâchoire un esprit essaie de sortir du cou, puis il y a un couguar, et sur ses pattes un serpent est enroulé autour d’œufs avec un œil noisette et blanc. Cette œuvre était petite, mais au final c’était la plus importante et tout le monde la voulait. Elle a été vendue il y a longtemps.

Dernière mise à jour : 6 octobre 2015

Galerie de l'artiste