Vous êtes ici

Gina Neyelle

Région : 
Sahtu
Collectivité : 
Deline
Numero de téléphone 1: 
(867) 589-3416
Adresse: 
PO Box 53
Deline, NT X0E 0G0

Histoire de l'artiste

À l’âge de 16 ans, je me suis mariée et j’ai commencé à coudre. Je suis autodidacte. C’était difficile au début, mais mille fois sur le métier j’ai remis mon ouvrage pour m’améliorer. Je conçois aujourd’hui mes propres motifs et patrons. Je couds depuis si longtemps que je peux maintenant tout faire.

Parfois, j’ai une vision très claire des couleurs et de la forme de ce que je m’apprête à réaliser — c’est très stimulant, et je ne m’ennuie jamais. J’adore coudre!

Tellement qu’en 2012, j’ai décidé de rester à la maison et de coudre à plein temps. J’avais déjà deux peaux — une d’orignal et une de caribou —, et j’ai commencé à les travailler : les gratter, enlever la chair, et les tanner. J’ai tanné une dizaine de peaux déjà — voilà comment je me procure mes matériaux pour ma couture. Chaque automne, je vais sur les terres ancestrales pour ramasser du bois pourri et si les peaux sont prêtes à être fumées, je commence le tannage.

Tout ce que je produis est entièrement fabriqué à la main, et je ne couds qu’avec de la babiche, qui est plus résistante que le fil. J’injecte beaucoup de créativité dans mon travail, et le résultat est toujours très beau. J’aime particulièrement admirer mon produit final. Je suis toujours flattée lorsque des clients veulent acheter une création, même si elle n’est pas terminée.

Biographie de l'artiste: 

“I was born in Deline, Northwest Territories, and have lived all my life here along with my husband, and two children and five grand-children. My goal is to gain more skills and work toward traditional knowledge. I am currently working for Kingland Ford as a Camp Cook. Kingland has a camp five minutes outside of Deline, and where my kitchen is setup, and cook a full day meal schedule. At a very young age, my dad gave me his strong words that neither my mom nor anyone else would help me how to sew or cut-up patterns, it was very difficult for me. I really thought about it that he was right so I started to teach myself how to sew, nobody taught me so I learned as I went. I made a beaded moose-hide jacket, slippers, mukluks, a parka, mitts, gloves, and I even fixed and tanned a moose-hide, which I heard was a tough hide to work on. After work I try to rush home just to sew. Sewing makes me relaxed and calm. I sew with my thoughts for creativity; new ideas come up for me every day. I really thank my dad for his words of wisdom, which is what I learned by and have accomplished many things in life for. I even help my friends and ladies who are willing to learn sewing.”

Dernière mise à jour : 31 janvier 2020

Galerie de l'artiste